[Critique] Qu’Allah benisse la France

QuAllah-bénisse-la-France-Affiche-France

Dans les pas de la Haine, Abd al Malik nous livre l’adaptation de son livre autobiographique, Qu’Allah bénisse la France. Le film raconte l’histoire de Régis, enfant noir immigré, surdoué, dans l’une des cités Strasbourgeoises. Ce jeune réalisateur rend clairement un hommage au film de Mathieu Kasovitz affirmant même que le film reprend là ou la Haine s’est arrêté. A l’instar de son modèle, Qu’Allah bénisse la France, tente d’embellir l’image des banlieues française et s’attache a montrer la volonté de s’en sortir de ces prisons de béton. Mais à part ça pas grand chose en sommes. Pourtant présent pour l’avant première, le réalisateur nous promet vouloir faire passer un message dans ce film. En réalité peur de chose. Le film évoque et dénonce les drames de la banlieue : overdose, assassinat, garde à vue… trop proche encore d’un stéréotype banlieusard classique.

qu_allah_5

On regrettera que toute la partie sur l’Islam omniprésente dans le livre ne soit que partiellement traité, toute la partie formatrice au rappeur n’est que vaguement évoquée. Bref, en un mot, je vous conseille vivement le livre du même nom. ;)

Ma note : 4/10

A lire aussi